Mot du Président

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais profiter de cette  importante tribune que nous offre cette fenêtre pour présenter notre Organisation, son parcours, ses préoccupations et ses espoirs. Cette présentation n’aura de mérite que si nous rappelons les raisons qui ont prévalu à sa création.   

Nous sommes partis du postulat selon lequel les innombrables violations des droits humains enregistrés à travers le monde, l’Afrique et le Mali ne constituent pas une fatalité et n’arrivent pas qu’aux autres. C'est des faits quotidiens, et tant que nous n'aurons pas le courage de les régler nous-mêmes ou du moins de nous donner cette chance de les régler, nous tuerons toute chance de développement démocratique de notre pays.

Or, la consolidation de la démocratie et d’un Etat de droit, sans doute, est tributaire du développement de moyens de promotion et de vulgarisation du droit de manière à  ce que chaque citoyen puisse connaître et défendre ses droits dans les moindres détails.

Dans la même lancée, il serait utopique de parvenir à un véritable Etat de droit, Etat dans lequel l’administration et les administrés sont soumis au droit, sans une paix durable. C’est pourquoi, l’édification de la culture de la paix et de la citoyenneté qui constitue un garde-fou aux violations des droits de l’homme intègre désormais nos démarches.

C’est alors nourri de l’ambition  de rendre les droits l’homme plus accessibles à tous, en vue de participer à un certain équilibre sociale au Mali et ailleurs, que le Centre d’Assistance et de Promotion des Droits Humains (CapDH) a été mis sur les fonts baptismaux.

En ces instants, je peux alors vous dire le grand plaisir et la fierté qui sont les miens aujourd’hui. Tout ce qui m’anime n’est que le fruit de notre conviction, que le CAPDH de par son état d’esprit d’empreint de chaleur humaine, de par la volonté qu’affichent les Conseillers et grâce à la solidarité que nous affirment tous nos partenaires par leur forte mobilisation, posera les bases solides de la lutte contre les violations des droits de l’homme et de l’instauration d’une paix durable. Ceci puisque le CapDH s’est fixé comme idéal de mettre l’homme à la finalité de toute action humaine car il y va de l’équilibre du monde et de l’avenir de l’humanité.

Mesdames et Messieurs,

La protection des droits de l’homme est nécessaire à la République. Elle est indispensable à la démocratie et à la restauration de l’Etat de Droit et de l’autorité de l’Etat en ces instants où une ère nouvelle  s’ouvre pour notre pays après avoir traversé la crise la plus aigüe de son histoire.

C’est le moment pour nous d’exhorter les structures de protection et de promotion des droits de l’homme à plus d’actions et de coordination pour relever ce défi aussi colossal, en exigeant des débats et des réflexions approfondies.

Le CapDH s’engage résolument à s’impliquer dans cette démarche hautement patriotique.

Pour le succès de cette mission, notre structure entend nouer et entretenir des relations de partenariat avec toutes les associations, ONG nationales et internationales qui agissent dans la sphère des droits de l'homme et de la culture de la paix et de la citoyenneté.

C'est en cela que notre entreprise apparaît à nos yeux comme un véritable projet de société mobilisateur d'énergies et d'initiatives multiples.

Je lance alors un vibrant appel aux pouvoirs publics, à la société civile et aux partenaires techniques et financiers à nous accompagner dans cette œuvre de refondation de la dignité humaine sur la base des valeurs universelles et humanitaires partagées. C’est en cela que nous parviendrons à exprimer notre engagement résolu et inébranlable d'exercer pleinement le rôle de gardien vigilant des droits de l’homme et de pionnier inlassable, vecteur de paix et de construction citoyenne. C’est un devoir de génération.

Mesdames et Messieurs,

Je ne saurai terminer sans réitérer particulièrement nos vifs remerciements et exprimer notre immense gratitude à l’endroit de tous nos partenaires pour leur précieuse collaboration et leur soutien indéfectible à l’endroit de notre Association.

Ensemble pour la défense et la promotion des droits humains de la culture de la paix et de la citoyenneté !

Je vous remercie !

Mamadou CAMARA

Président du Conseil d'Administration